proposée par Dominique                   

Ce jour-là, en découvrant en haut d’une armoire ces deux  kimonos, les souvenirs affluent…

La ceinture orange et le judogi de mon fils, initié au judo dans les locaux de l’école La Fontaine, en périscolaire des classes de CP et CE1.

Et le mien ! Une quinzaine d’années plus tôt, encore étudiante, j’avais découvert et m’étais passionnée pour cette activité grâce à la création d’une section féminine au judo-club croix-roussien.

J’ai même retrouvé mon passeport de judoka ! et le nom de notre prof…

Roger Bascobert (1925-1985) ceinture noire 1er dan en 1952, 6e dan en 1981. Instructeur régional d’arbitrage, nommé arbitre international en 1964 (arbitre aux jeux olympiques de Munich et de Montréal), conseiller technique régional à Lyon.

C’est lui qui a créé ce cours réservé aux filles et qui nous initiait aux techniques complexes du judo. J’ai encore aujourd’hui conscience de ce que m’a apporté ce sport : confiance en soi, maîtrise de soi, respect de l’adversaire et ce que j’appréciais particulièrement, la rigueur et l’intelligence du geste.

Gérard Thinet encadrait également ces cours avec talent : il a ensuite présidé le club avec le dynamisme qu’on lui connait.

Le JUDO CLUB CROIX ROUSSIEN, rue Ruplinger à Lyon 4e

dans les années 70, le dojo s’ouvrait sur la rue Saint Dié